Droits de l’homme

RDC : Filimbi, drôles de révolutionnaires !

Floribert Anzuluni, l'un des leaders de Filimbi. © DR

Les jeunes militant pro-démocratie arrêtés par les autorités congolaises présentent des profils qui ne collent pas, mais alors pas du tout avec le portrait qu'en fait Kinshasa. Explications.

Mis à jour le 31/03 à 11h52.

De dangereux émeutiers prêts à utiliser la violence pour déstabiliser l’État ? C’est ainsi que les autorités congolaises ont, après leur interpellation, présenté les militants de Filimbi, ce mouvement contestataire qui s’inspire à la fois des Sénégalais de Y’en a marre et des Burkinabè du Balai citoyen.

>> A lire aussi : Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Les cadres de Filimbi présentent des profils surprenants pour de fiévreux révolutionnaires : la plupart font partie de l’élite kinoise. Arrêté à la mi-mars, Sylvain Saluseke travaille par exemple pour les multinationales sud-africaines Global Access Health Network et Nexus Medical. Floribert Anzuluni est cadre chez Ecobank, marié et père d’un enfant. Il est le fils d’Anzuluni Bembe, qui fut président de l’Assemblée nationale au temps de Mobutu, et le gendre de François Muamba, le coordonnateur du mécanisme de suivi de l’accord d’Addis-Abeba.

En 2010, Anzuluni fut reçu à la Maison Blanche par Barack Obama en compagnie d’une centaine de "jeunes leaders africains". Comme lui, Franck Otete (cadre chez Nestlé), Yangu Kiakwama (fils de député) et Ben Kabamba ont fait le choix de la clandestinité. Il y a encore quelques semaines, on les croisait plus volontiers au Kwilu, un bar branché à ciel ouvert de La Gombe, à Kinshasa…

_____________

Note de la rédaction  : une version précédente de cet article indiquait, à tort, que Ben Kabamba était le "frère de l’un des rédacteurs de la Constitution". Il s’agit en réalité d’un homonyme. La personne dont il est ici question est Ben Kabamba Mungoza, célibataire de 32 ans, activiste et coordonnateur de l’association Jeunesse pour une nouvelle société. Toutes nos excuses à l’intéressé.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte