Télécoms

Maroc Telecom, Méditel et Inwi décrochent une licence 4G

Les technologies mobiles de 4e génération (4G) offrent des débits de connexion supérieurs. © Vincent Fournier/JA

Le régulateur marocain des télécoms vient d'attribuer des licences 4G aux trois opérateurs actuellement actifs dans le royaume. Maroc Telecom, Méditel et Inwi vont débourser 2 milliards de dirhams (187 millions d'euros) pour s'offrir ce service de nouvelle génération.

Les résultats de l’appel à concurrence lancé par l’ANRT fin 2014 pour l’attribution des licences de la 4G viennent de tomber. Les dossiers de Maroc Telecom, de Méditel et Inwi ont été tous les trois acceptés.

« Les trois soumissionnaires ont proposé des offres de qualité, avec des engagements d’investissements devant contribuer au développement des infrastructures de télécommunications nationales », explique un communiqué du régulateur marocain. Les trois dossiers de candidatures ont obtenu à l’issue du processus de sélection des notes assez proches : 81 pour l’opérateur historique affilié à l’émirati Etisalat, 80 pour Méditel et 82 pour le dernier né du secteur, Inwi, dont l’actionnaire de référence n’est autre que le groupe royal SNI.

Contreparties

Toujours selon le communiqué de l’ANRT, l’attribution provisoire de ces trois licences se fera en contrepartie d’un montant global de 2 milliard de dirhams (187 millions d’euros), dont la moitié sera apportée par Maroc Telecom. Tandis que Méditel et Inwi débourseront chacun un peu plus de 500 millions de dirhams. « En plus des montants des contreparties financières, les trois opérateurs contribueront aux frais du réaménagement du spectre des fréquences à hauteur de 860,4 millions de dirhams », souligne l’ANRT dans son communiqué.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte