Télécoms

Mobile money : Orange et Airtel connectent leurs offres en Côte d’Ivoire et au Burkina

Orange Money a permis l'échange de 4,5 milliards d'euros en 2014. © Olivier/JA.

Les opérateurs télécoms Orange et Airtel ont mis en place une connexion entre leurs offres de "mobile money" entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso.

La société française de télécommunications Orange a annoncé, dans un communiqué publié le 13 mars, avoir mis en place une interconnexion entre son service Orange Money avec celui du groupe indien Airtel, entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Grâce à cette initiative, les clients de ces deux pays peuvent désormais envoyer et recevoir de l’argent vers ou en provenance de ces deux pays, par le biais de leur téléphone.

Nouveauté

Ce partenariat est une nouveauté puisqu’il permet aux deux opérateurs de proposer à leurs clients d’effectuer des opérations de « mobile money » dans des pays où ils ne sont pas présents. Orange est implanté en Côte d’Ivoire mais pas au Burkina Faso et vice-versa pour Airtel. En mutualisant leurs services de « mobile money », les deux opérateurs étoffent leurs offres.

>>>> Lire aussi Orange bientôt banquier en Afrique de l’Ouest ?

« Nous souhaitions développer la possibilité pour nos clients d’envoyer et recevoir de l’argent vers et depuis d’autres pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine. Nous sommes ravis de le faire aujourd’hui entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, pour répondre à une des attentes majeures de la région », a déclaré dans un communiqué Thierry Millet, le directeur des services financiers mobiles et NFC d’Orange. L’opérateur français propose déjà ce type de services entre la Côte d’Ivoire, le Sénégal et le Mali, où il est implanté.

Partenariats

Orange a conclu, depuis 2014, des accords de partenariat avec les groupes BNP Paribas, Bank of Africa et Ecobank. Le service Orange Money, qui compte plus de 12 millions d’usagers à travers 13 pays, a permis l’échange de 4,5 milliards d’euros en 2014.

Airtel s’est, quant à lui, récemment allié avec Visa pour proposer ses services de « mobile money » dans sept pays d’Afrique. L’opérateur indien avait, par ailleurs, signé un protocole d’accord avec MTN, en 2014, pour offrir à ses clients un service de transfert d’argent entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

Les deux opérateurs multiplient les alliances stratégiques et renforcent ainsi leur présence sur le marché prometteur des services financiers sur mobile qui pourrait concerner, d’ici à 2019, 250 millions de personnes.

>>>> Lire aussiChristian de Faria : « Airtel mise sur une gamme de services intelligents »

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte