Banque

BMCE Bank annonce des résultats records et change de nom

Othman Benjelloun est le PDG de BMCE Bank.

Othman Benjelloun est le PDG de BMCE Bank. © Hassan Ouazzani pour J.A

Grâce à la bonne tenue de ces activités au Maroc et à la forte progression des bénéfices de son bras armé africain BOA, le groupe marocain affiche des résultats inédits en 2014. Pour prendre en compte sa nouvelle dimension continentale, le groupe devrait changer prochainement de dénomination pour BMCE Bank of Africa

L’an dernier, « Nao » avait dansé sur le titre « Billy Jean » de Michael Jackson, enchantant les invités de la conférence de présentation des résultats du groupe BMCE Bank. Cette année, c’est ce robot humanoïde qui a introduit le discours du président Othman Benjelloun, dévoilant dans son petit mot d’ouverture son ambition de prendre un jour la tête de BMCE Bank. « Merci Nao pour la présentation. Quant à vos ambitions professionnelles d’être le président Nao, nous en reparlerons plus tard. Vous savez, beaucoup veulent devenir président de BMCE Bank », lui a lancé le magnat marocain de la finance.

C’est dans une ambiance festive donc et décontractée que le groupe bancaire marocain a présenté ses résultats 2014. Et pour cause : BMCE Bank a réalisé des performances exceptionnelles durant l’année écoulée, avec un produit net bancaire consolidé de 11,5 milliards de dirhams (1,07 milliard d’euros), en progression de 16 % sur un an et surtout un résultat net part du groupe (RNPG) qui frôle les 2 milliards de dirhams, en croissance de 58 %.

Contributions

« Ce sont des résultats records pour la BMCE. Jamais la banque n’a engrangé autant de bénéfices », précise son numéro deux Brahim Touimi Benjelloun. Des résultats qui s’expliquent d’abord par les très bonnes performances de la banque au Maroc. « La maison mère au Maroc a réalisé un bénéfice de 1,1 milliard de dirhams. Sa contribution aux bénéfices consolidés du groupe a été multiplié par deux en quatre ans et représentent aujourd’hui plus de 52 % du RNPG total du groupe », précise Touimi Benjelloun.

Les activités à l’international ne sont pas en reste. À commencer par l’Afrique. Bank of Africa, principal bras armé du groupe au sud du Sahara a réalisé lui aussi des résultats solides l’an dernier : un produit net bancaire de 388 millions d’euros, en progression de 21 % par rapport à 2013 et un bénéfice net qui explose de 56 % dépassant désormais les 49 millions d’euros. Pour Mohammed Bennani, Président de BOA, cette performance est due au « concours de plusieurs éléments ». « Le coeur de métier de BOA se porte bien puisque les crédits servis ont progressé de 23 % en 2014. Nous avons aussi réglé plusieurs dossiers en contentieux notamment au Bénin et à Madagascar. Et il y a aussi un effet d’économie fiscale, puisque nous avons beaucoup investi cette année dans les titres d’État qui sont dé-fiscalisés dans plusieurs pays », explique-t-il.

BMCE Bank… of Africa

La présentation des résultats du groupe coté à Casablanca a été aussi l’occasion pour son PDG de faire une annonce de taille : BMCE Bank changera bientôt de nom, pour intégrer sa nouvelle dimension continentale. Ne dites plus BMCE Bank, désormais la banque d’Othman Benjelloun sera appelé BMCE Bank of Africa. « C’est un changement qui a été validé par notre conseil d’administration et par le gouverneur de Bank Al Maghrib. Nous allons le soumettre en mai prochain à l’assemblée générale des actionnaires », a détaillé le financier marocain.

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte