Assurances

NSIA-Banque nationale du Canada, « une alliance de long terme »

NSIA compte 25 filiales dans 12 pays.

NSIA compte 25 filiales dans 12 pays. © Erick Ahounou JA

La Banque nationale du Canada a confirmé le 25 mars l’information publiée une dizaine de jours plus tôt par « Jeune Afrique ». Elle entre au capital de l’ivoirien NSIA, prenant 20,9 % des parts.

C’est désormais officiel : comme l’avait annoncé Jeune Afrique en exclusivité mi mars, la Banque nationale du Canada (BNC) va faire son entrée au tour de table de NSIA, aux côtés du capital-investisseur Amethis. Selon un communiqué de presse diffusé le 25 mars par l’institution financière canadienne, cette dernière prendra 20,9% des parts du groupe ouest-africain de bancassurance, contre 5,4% pour Amethis. 

Selon Bloomberg, Louis Vachon, dirigeant de BNC, a précisé peu après l’émission du communiqué que l’investissement de son institution sera au maximum de 116 millions de dollars canadiens (85 millions d’euros).

La finalisation de l’opération reste soumise aux habituelles approbations règlementaires.

Leadership

« NSIA possède une feuille de route remarquable, grâce au leadership de son fondateur, Jean Kacou Diagou, et à une vision judicieuse de son développement, a déclaré Louis Vachon dans le communiqué. Nous sommes convaincus que l’expertise de NSIA, combinée aux compétences et au réseau d’affaires d’Amethis Finance en Afrique, seront à la source d’une création de valeur distinctive pour la Banque Nationale. »

De son côté, Jean Kacou Diagou, fondateur en 1995 de NSIA, a déclaré :« Nous nous réjouissons de ce partenariat avec la Banque Nationale du Canada dont le projet de développement en Afrique, la solidité financière et les exigences d’éthique et de gouvernance rencontrent notre pleine adhésion. Il s’agit d’une alliance de long terme guidée par le souci de créer de la valeur pour nos deux institutions et de servir le développement économique du continent africain. Enfin, la présence d’Amethis Finance, fonds spécialisé dans les investissements en Afrique, est un atout supplémentaire pour NSIA. »

Acquisitions ciblées

Les nouveaux actionnaires de NSIA reprennent les parts d’Emerging Capital Partners, qui avait acquis fin 2008 20% du groupe basé en Côte d’Ivoire pour 35 millions d’euros.

Basée à Montréal, au Québec, la BNC est l’un des principales institutions financières canadiennes, avec 214,5 milliards de dollars canadiens de total de bilan (environ 158 milliards d’euros) et 359 milliards de dollars canadiens d’actifs sous gestion. Elle compte plus de 20 000 employés. Elle a décidé de se développer à l’international, au moyen de prises de participation ciblées dans des institutions ayant une présence régionale forte.

Fin 2014, elle avait déjà annoncé un premier investissement en Afrique, en entrant au capital de la banque mauricienne AfrAsia Bank.

 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte