Actualités

Les écoles hôtelières européennes misent sur l’Afrique de l’Est

Par  | 

Coup sur coup deux prestigieuses écoles hôtelières ont annoncé leur intention de s'implanter en Afrique de l'Est. Le français Vatel va ouvrir un campus au Rwanda, et le suisse Alpine Center, au Kenya.

Les ambitions touristiques du Kenya et du Rwanda aiguisent les appétits. L’École internationale d’hôtellerie et de management Vatel, basée en France, va s’installer à Kigali, sa première implantation en Afrique de l’Est. L’institution, qui compte 28 campus dans le monde, est présente en Tunisie, au Maroc et à Maurice.

« En raison des nombreuses constructions d’hôtels dans le pays et dans la région, Vatel à Kigali pourrait très rapidement devenir un centre reconnu dans la Communauté des États d’Afrique de l’Est », déclare Renaud Azema, directeur général de Vatel Maurice, à l’issue d’une visite au Rwanda, choisi pour « sa stabilité et son dynamisme ».

« La disponibilité d’une citoyenne rwandaise, ancienne de Vatel en France, prête à prendre la direction de l’école a été déterminante », ajoute l’institut. Les premiers élèves seront accueillis dès septembre 2015, avec l’objectif, à terme, d’atteindre 500 étudiants.

« L’école a d’emblée une vocation internationale, précise Vatel. Le Burundi, la RDC, l’Ouganda sont des bassins évidents d’où pourront venir les étudiants. La Tanzanie et le Kenya éventuellement, dans la mesure où ces deux pays ne disposent pas d’école de ce niveau ».

Suisse

Pourtant, avant même qu’elle n’ouvre, la concurrence sera déjà là. En février dernier, le suisse Alpine Center, une école de commerce pour l’hôtellerie et le tourisme, s’est associé à la chaîne kényane BOMA pour lancer un établissement à Nairobi. Les inscriptions sont déjà ouvertes et les cours débuteront en mai.

Recevez les meilleures opportunités

Fermer

Je me connecte