Télécoms

Comment le Cameroun a fait plier Orange et MTN

MTN et Orange ont dû relever leurs offres devant l'intransigeance des autorités camerounaises.

MTN et Orange ont dû relever leurs offres devant l'intransigeance des autorités camerounaises. © Vincent Fournier/JA

Orange et MTN se sont pliés à l’exigence du Cameroun de régler 75 milliards de F CFA pour le renouvellement de leurs licences.

Orange et MTN sont finalement disposés à payer les 75 milliards de F CFA (114 millions d’euros) exigés par le gouvernement camerounais pour renouveler leurs licences. « Le dénouement n’est plus loin », assure une source proche du dossier.

Intransigeance

Face à la fermeté de Jean-Pierre Biyiti bi Essam, le ministre des Postes et Télécommunications, Karl Toriola, le patron de la filiale locale du géant sud-africain MTN, et Élisabeth Medou Badang, son homologue d’Orange Cameroun, ont relevé leurs offres – leurs dernières propositions étaient respectivement de 35 et 30 milliards de F CFA.

En contrepartie, ces opérateurs bénéficieront de la 3G, et probablement de la 4G, et la durée de leurs licences pourrait être portée à quinze ans (contre dix initialement).

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte