Mines

Le Burkina Faso suspend la licence de Pan African Minerals

Pan African Minerals a déjà acheminé 2 000 tonnes de manganèse vers le port d'Abidjan. DR ©

Les autorités burkinabè ont suspendu la licence d'exportation de la compagnie minière Pan African Minerals qui exploite le gisement de manganèse de Tambao.

Coup dur pour la compagnie minière Pan African Minerals de l’homme d’affaires Franck Timis au Burkina Faso. Selon nos informations, sur instruction du Premier ministre Yacouba Isaac Zida, le ministre des Mines Boubacar Ba a suspendu, il y a quelques jours, la licence d’exportation de Pan African Minerals.

>>> Burkina Faso : le gouvernement de transition veut faire le ménage dans le secteur minier

Une mesure qui empêche la junior britannique d’exporter sa production de manganèse vers le port ivoirien d’Abidjan. Raison évoquée par les nouveaux hommes forts de Ouagadougou : le non respect par Pan African Minerals des dispositions de la convention minière prévoyant le bitumage de la route Dori-Tambao et la construction de la ligne de chemin de fer Kaya-Tambao.

Délais

Selon le contrat de concession signé sous le régime de l’ex-président Blaise Compaoré, Pan African Minerals dispose de deux ans à partir de l’entrée en production du gisement de manganèse de Tambao (effective depuis janvier) pour réaliser la route, fait valoir l’opérateur minier.

En outre, concernant le chemin de fer, Pan African Minerals estime qu’il ne pourra démarrer les travaux qu’une fois achevée la réhabilitation du tronçon Abidjan-Ouagadougou-Kaya.

L’exploitation de la mine continue, malgré tout. Pan African Minerals, qui a déjà acheminé 2 000 tonnes de manganèse au port d’Abidjan, espère obtenir rapidement la levée de la suspension.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte