Économie

Côte d’Ivoire : Attijariwafa Bank monte à 75 % du capital de la SIB

Mis à jour le 11 mars 2015 à 15:40

L’État ivoirien a annoncé avoir cédé 24 % de la Société ivoirienne de banque à Attijariwafa Bank. Le groupe marocain passe à 75 % du capital du cinquième établissement bancaire du pays.

Après plus de trois ans de négociations, le gouvernement ivoirien et le groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank sont parvenus à un accord sur la cession des parts de l’État dans la Société ivoirienne de banque.

Sur ses 49 % de parts, l’État a décidé de céder à 24 % à Attijariwafa Bank et 3 % aux salariés de la Banque. 12 % ont été mis à disposition de Attijariwafa Bank pour une introduction ultérieure à la Bourse régionale des valeurs mobilières d’Abidjan tandis que 5% vont être cédés à un investisseur institutionnel ivoirien, a annoncé ce mercredi Bruno Koné, le porte-parole du gouvernement.

Privatisations

L’État ivoirien, qui s’était engagé en mai dernier à se défaire entièrement de ses parts minoritaires dans SIB, conserve pour le moment 5 % de son capital. La Commission bancaire de Union monétaire ouest-africaine doit encore valider ces opérations d’ici à trois mois. SIB est la cinquième banque de Côte d’Ivoire avec un total de bilan de 500 milliards de F CFA (763 millions d’euros) en 2014.