Politique

Nigeria : les armées nigérienne et tchadienne reprennent la ville de Damasak à Boko Haram

| Par Jeune Afrique
Des soldats tchadiens engagés dans la lutte contre Boko Haram.

Des soldats tchadiens engagés dans la lutte contre Boko Haram. © Jerome Delay/AP

Les armées nigérienne et tchadienne ont repris la ville de Damasak, que les islamistes nigérians tenaient depuis novembre, a indiqué lundi une source sécuritaire tchadienne.

Le Tchad et le Niger mènent depuis dimanche 8 mars une offensive d’envergure dans le nord-est du Nigeria, qui a permis de reprendre cette ville située à une centaine de kilomètres de la rive ouest du lac Tchad. Selon une source sécuritaire au Tchad, quelque 200 combattants du groupe extrémiste ont été tués dimanche, pour 10 tués et 20 blessés parmi les soldats tchadiens.

>> Lire aussi : "Nigeria : Boko Haram fait allégeance au groupe État islamique"

Boko Haram s’était emparé de Damasak le 24 novembre dernier, tuant une cinquantaine de personnes et en poussant 3 000 autres à fuir, selon le Haut-commissariat aux réfugiés de l’ONU. Les combattants islamistes avaient infiltré la ville en se déguisant en marchands et en dissimulant leurs armes dans des cartons de marchandises. Les soldats nigérians s’étaient alors enfuis au Niger voisin avec une partie de la population, avait raconté un parlementaire nigérian à l’époque.

(Avec AFP)

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA309_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte