Politique

Hamed Bakayoko, le premier flic de Côte d’Ivoire

Par
Mis à jour le 4 mars 2015 à 17:30

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture… Jeune Afrique dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d’Ivoire.

Dialogue avec l’opposition, réforme de la Commission électorale indépendante, recensement de la population, réinsertion des ex- combattants, fronde des militaires, enlèvements d’enfants… Rares sont les dossiers sensibles sur lesquels Hamed Bakayoko, 49 ans, ne s’est pas penché ces derniers mois. Pièce maîtresse du système Ouattara, au champ d’action difficile à délimiter, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité monte en puissance.

Nommé en juin 2011, cet ancien homme de médias – il a dirigé la radio privée Nostalgie et le quotidien Le Patriote -, chargé du portefeuille des Télécommunications sous Laurent Gbagbo, a rapidement effectué sa mue en premier flic de Côte d’Ivoire ; il peut même se prévaloir d’un indice de sécurité en nette amélioration : selon l’ONU, celui-ci est passé de 3,8 en 2012 à 1,3 fin 2014.

Voir aussi les autres portraits du dossier