Politique

Côte d’Ivoire : Thierry Tanoh, de la banque à la politique

Par
Mis à jour le 4 mars 2015 à 17:30

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture… Jeune Afrique dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d’Ivoire.

En décembre dernier, Thierry Tanoh déclinait les demandes d’interview, préférant rester discret. L’ancien patron d’Ecobank, débarqué en mars 2014 à la suite d’une longue crise de gouvernance, savait que l’actualité ne tarderait pas à le mettre en pleine lumière.

De fait, coup sur coup, les tribunaux d’Abidjan et de Lomé viennent de condamner son ex-employeur à lui verser d’importantes indemnités : 20 millions d’euros, obtenus dans le cadre de procédures ouvertes pour diffamation et licenciement abusif. Mais Thierry Tanoh, 52 ans, ne crie pas victoire. La banque panafricaine a fait appel et le bras de fer risque d’être long.

Pour l’heure, l’ancien vice-président de la Société financière internationale (IFC, filiale de la Banque mondiale) préfère se concentrer sur sa nouvelle mission. En septembre 2014, il est devenu secrétaire général adjoint de la présidence ivoirienne, récupérant la gestion des principaux dossiers économiques. D’aucuns prédisent à ce "filleul" de Henri Konan Bédié (il est encarté au PDCI), passé par Harvard, un avenir politique.

Voir aussi les autres portraits du dossier