Politique

Côte d’Ivoire : Mamadou Koné, droit dans ses bottes

Par
Mis à jour le 4 mars 2015 à 17:30

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture… Jeune Afrique dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d’Ivoire.

Il est proche d’Alassane Ouattara et de Guillaume Soro, marié à une cadre du PDCI, et compte parmi les fidèles de Henri Konan Bédié. Autant dire que c’est un homme bien implanté dans les arcanes du pouvoir qui a été choisi pour remplacer Francis Wodié à la tête du Conseil constitutionnel.

Ancien président de la Cour suprême, Mamadou Koné, 62 ans, est l’un des magistrats ivoiriens les plus qualifiés. Diplômé de l’École nationale de la magistrature de Paris en 1980 (il est sorti major de sa promotion) après des études de droit à Abidjan, il a occupé plusieurs postes clés au ministère de la Justice sous différents régimes, avant d’être nommé garde des Sceaux (2005-2011) tout en assurant le rôle de conseiller juridique des Forces nouvelles.

Lors de la crise postélectorale, c’est à un Ouattara retranché au Golf Hôtel que sa connaissance du droit a profité.

Voir aussi les autres portraits du dossier