Politique

Côte d’Ivoire : Youssouf Bakayoko, le gardien du temple électoral

Par
Mis à jour le 4 mars 2015 à 17:30

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture… Jeune Afrique dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d’Ivoire.

Son rôle a été prépondérant lors de la présidentielle contestée de 2010 : c’est lui qui avait annoncé la victoire d’Alassane Ouattara. Il le sera encore en octobre 2015. Diplomate chevronné de 71 ans, membre du bureau politique du PDCI, l’ancien ministre des Affaires étrangères de Laurent Gbagbo a été reconduit à la tête de la Commission électorale indépendante (CEI).

Les critiques qui ont accompagné son maintien à ce poste stratégique ne l’ont pas ébranlé. Koyaka originaire de la région du Worodougou (Nord-Ouest), Youssouf Bakayoko est conscient du poids qui pèse sur ses épaules et se dit prêt à relever les défis majeurs qui l’attendent, au premier rang desquels la mise à jour du fichier électoral.

Voir aussi les autres portraits du dossier