Culture

Côte d’Ivoire : Ahmadou Bakayoko, le grand nettoyeur de la RTI

Par
Mis à jour le 4 mars 2015 à 17:45

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture… Jeune Afrique dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d’Ivoire.

Bientôt deux ans que ce polytechnicien a quitté son confortable poste de directeur du développement de Canal + Afrique, en France, pour présider aux destinées de la télévision publique ivoirienne (RTI 1 et RTI 2). Sa mission : moderniser cette institution cinquantenaire.

Aussi, depuis son arrivée, Ahmadou Bakayoko, 38 ans, a mis l’accent sur la refonte de la grille des programmes et des méthodes de management. Fin 2014, il a aussi annoncé le lancement de deux nouvelles structures, RTI Productions et RTI Distribution, afin de produire et distribuer des fictions ivoiriennes de meilleure qualité, notamment à l’étranger.

Le but ? Doper "Babiwood", l’industrie audiovisuelle abidjanaise, et la faire marcher dans les pas de Nollywood, sa célèbre grande soeur nigériane, qui représente à elle seule 2 % du PIB du pays.

Voir aussi les autres portraits du dossier