Culture

Côte d’Ivoire : Alafé Wakili ou l’Intelligent

Par
Mis à jour le 4 mars 2015 à 17:45

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture… Jeune Afrique dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d’Ivoire.

Alafé Wakili est un patron de presse presque aussi connu – du moins sous son pseudonyme, Assé Alafé – que le quotidien L’Intelligent d’Abidjan (proche du pouvoir), qu’il dirige. Une renommée qui doit beaucoup à ses nombreuses confrontations avec la justice et le Conseil national de la presse, organe de régulation du secteur.

En janvier 2014, il a ainsi écopé d’une peine de six mois de suspension et de retrait de sa carte de presse pour tentative de corruption. Des accusations que l’intéressé a toujours niées, tout en dénonçant un "acharnement".

Journaliste depuis plus de vingt ans, Alafé Wakili, 43 ans, est aussi écrivain (Notre histoire avec Laurent Gbagbo, L’Harmattan, 2013) et patron de la société Socef-NTIC qui, outre L’Intelligent, édite le magazine Afrikipresse. Fin connaisseur des arcanes du pouvoir, il prône aujourd’hui un journalisme qui "accompagne l’émergence".

Voir aussi les autres portraits du dossier