Culture

Côte d’Ivoire : Paul Sika, photomaker et touche-à-tout

Par
Mis à jour le 4 mars 2015 à 17:50

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture… Jeune Afrique dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d’Ivoire.

Ne l’appelez pas photographe, mais "photomaker". Car Paul Sika passe autant de temps à prendre des photos qu’à les retravailler sur ordinateur. À 29 ans, il est déjà une référence, dont le travail a été exposé à Abidjan, à la galerie de Cécile Fakhoury, mais aussi aux États-Unis, en France ou en Suisse.

Tout a commencé en 2009 pour ce diplômé en génie logiciel de l’université de Westminster (Royaume-Uni) : son travail est remarqué sur internet par le rappeur américain Kanye West, qui l’encense ; les médias suivent et le New York Times va jusqu’à le qualifier de "prodige du multimédia".

À l’image de cette nouvelle génération d’artistes ivoiriens, touche-à-tout et décomplexée, Paul Sika mélange les arts (peinture, photographie, théâtre), les langues (anglais et français) et les supports (papier et numérique). Un livre a été tiré de son travail en 2013 : At The Heart of Me s’est hissé plusieurs fois numéro un des ventes dans la catégorie "Art africain" sur le site de vente en ligne Amazon.

Voir aussi les autres portraits du dossier