Société

Côte d’Ivoire : Fulgence Assi, c’est reparti pour la Fesci

Par
Mis à jour le 4 mars 2015 à 17:50

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture… Jeune Afrique dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d’Ivoire.

Certes, la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci) n’est sans doute plus aussi puissante que lorsqu’elle était dirigée par Guillaume Soro (1995-1998) ou Charles Blé Goudé (1998-2000), mais elle reste tout de même sous surveillance.

Ses charismatiques anciens secrétaires généraux sont passés à autre chose : le premier est devenu président de l’Assemblée nationale, le second attend d’être jugé à La Haye (Pays-Bas) pour crimes contre l’humanité.

Et Fulgence Assi, son nouveau leader depuis juillet 2014, n’a pas la notoriété de ses aînés. Étudiant en économie à l’université Félix-Houphouët-Boigny, il a néanmoins promis de "réactiver" la Fesci de telle manière que sa voix pèse à nouveau sur les campus ivoiriens. Début 2015, une grève de trois jours a été lancée pour dénoncer le manque d’équipements et de ressources humaines dans les facultés.

Voir aussi les autres portraits du dossier