Musique

Les sons de la semaine #30 : Boubacar Traoré, Bassekou Kouyaté, Tal National, Gradur, Tito Prince…

| Par
Le rappeur Gradur.

Le rappeur Gradur. © Capture d'écran YouTube.

Bienvenue dans notre tour d’horizon musical de la semaine !

 

 

 

 

 

 

 

Boubacar Traor, Mbalimaou (Mali)

À 72 ans, Boubacar Traoré a sorti son neuvième album, Mbalimaou, co-réalisé avec son compatriote, virtuose de la Kora, Ballake Cissoko. Le doyen du blues malien livre douze titres d’une rare beauté, où le lyrisme mandingue prend des accents américains avec l’harmonica de Vincent Bucher. L’occasion pour "Kar Kar" de donner une nouvelle vie à "Mariama", son tube des années 1960 (Mbalimaou, Lusafrica).


 

Bassekou Kouyaté & Ngoni Ba, "Ba Power" (Mali)

Le maître malien du ngoni a signé sur le label britanique Gliterbeat records. Et annonce par la même occasion, avec ce teaser, un nouvel album des plus alléchants.

Tal National, "Claire" (Niger)

Groupe flamboyant de la scène nigérienne, Tal National sortait en 2013 son premier disque à l’international, "Kaani" sur le label anglais Fat Cat Records. Une aventure rendue possible grâce à la rencontre entre Almeida, le guitariste leader (par ailleurs juge et greffier en chef au Tribunal de Grande Instance de Niamey) et un producteur américain. Big band mélangeant toutes les influences musicales du pays, Tal National annonce avec ce clip la sortie de leur nouvelle galette, le 14 avril prochain, "Zoy Zoy" et d’une tournée américaine.

Tuxedo, "Do It" (États-Unis)

Envie de danser ? Pasde problème, "Do it", lancez le nouveau son de Tuxedo. Du disco funk de chez Stone Throw, simple et redoutablement efficace.

Gradur, "Priez pour moi" (France)

L’étoile montante du (t)rap game français s’appelle incontestablement Gradur. L’ex-militaire du 5-9, qui revient d’un séjour américain à Alanta où il a fini d’enregistrer son album (L’homme au bob, sortie le 23 février, Barclay millénium, avec un entre autres un featuring de Chief Keef) partage un nouveau clip lêché, "Priez pour moi". Tourné à Kinshasa en RDC d’où il est originaire, la vidéo cumule déjà plus de 200 000 vues en 24 heures. Succès annoncé.

Tito Prince, "Pas ton renoi de service" (France) 

Après son EP "Les prémices de ToTi Nation" sorti en fin d’année dernière, le rappeur Tito Prince sort un nouveau son, "Pas ton renoi de service", produit par Starzcomet, annonçant la sortie de l’album "ToTi Nation". Dans ce titre, le rappeur impose son refus d’être manipulé, en tant que Noir, par une société qui exige ponctuellement que certains de ses membres se plient à une injonction émotionnelle ou intellectuelle. Il parle notamment de l’attentat à Charlie Hebdo : au "Je suis Charlie" il oppose #suispastonrenoideservice. Sur Facebook il explique : "C’est une déclaration ferme pour tous ceux qui jugent à l’individu et qui obligent les gens à penser comme eux. Je suis plus qu’un Noir, je suis un être vivant comme tous, qui a le droit d’aspirer au Maximum pour nos lifes". 

 

____

Par Jean-Sébastien Josset 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte