Santé

L’Afrique a-t-elle l’alimentation la plus saine du monde ?

| Écrit par Damien Glez
Une alimentation saine n’est hélas pas le gage d’une espérance de vie élevée.

Une alimentation saine n'est hélas pas le gage d'une espérance de vie élevée. © Glez/J.A.

Selon une étude de l’université de Cambridge, qui casse les clichés sur l’Afrique, le continent africain abriterait neuf des dix pays qui mangent le plus sainement au monde. Parmi eux, certains n’échappent pourtant pas à l’insécurité alimentaire… Paradoxe ?

Youpee ! Tous les classements qui s’intéressent au bien-être quotidien des populations ne ressemblent pas à celui de l’Indice de développement humain du programme des Nations unies pour le développement (PNUD) ; au risque d’apparaître contradictoires aux moins avisés…

Le cas du Tchad est éloquent. Une Enquête nationale sur la sécurité alimentaire (ENSA) des ménages ruraux, citée par de nombreuses organisations internationales, rappelle que le taux "d’insécurité alimentaire sévère" du département du Wayi (région du Lac Tchad) s’élevait, en 2014, à 27,9%. Pourtant, l’université de Cambridge vient de dévoiler une étude candide, enquête dirigée par le docteur Fumiaki Imamura et publiée dans le journal du Lancet Global Health.

Ce document indique que les Tchadiens sont les habitants de la planète qui se nourrissent le plus sainement. Ce sont au total neuf pays africains qui squattent les places du top ten : le Tchad mais aussi le Sierra Leone, le Mali, la Gambie, l’Ouganda, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Sénégal et la Somalie. Neuf pays nettement plus pauvres que les derniers du classement. Les dix pays qui se gavent de façon suicidaire, selon l’étude, sont l’Arménie, puis la Hongrie, la Belgique, la République-Tchèque, le Kazakhstan, le Bélarus, l’Argentine, le Turkménistan, la Mongolie et la Slovaquie.

Clown hilare

Dis-moi ce que tu manges, et je te dirai qui tu es. Je te dirai peut-être même si tu es riche ou pauvre. Car avoir peu de choix alimentaires mettrait à l’abri des sucres saturés ou des graisses inutiles. Réjouis-toi donc, si tu es un sahélien mal nourri : les fast-food à l’occidentale ne viendront pas tenter ton estomac qui crie famine. Tant il est vrai que depuis longtemps, ton maigre pouvoir d’achat a fait fuir le clown hilare Ronald McDonald…

Le parti pris de l’étude de Cambridge est de distinguer quantité et qualité.

Mais le parti pris de l’étude de Cambridge est de distinguer quantité et qualité. S’appuyant sur les données nationales de près de 90 % de la population du monde, entre 1990 et 2010, elle a déterminé trois régimes alimentaires : un premier, "sain", composé d’aliments comme les fruits, les légumes, les céréales, les acides gras polyinsaturés ou les omega 3 ; un deuxième, "malsain", comportant des aliments comme la viande rouge crue, les sodas ou les graisses saturées ; un troisième abritant à la fois des aliments sains et malsains.

>> Lire "Mondial de l’alimentation : quelle malbouffe pour l’Afrique ?"

Papayes contre tournedos

C’est vrai, les Tchadiens consomment davantage de papayes que de tournedos Rossini, davantage d’aubergines que d’Osso Buco. Ils ne crachent pourtant pas sur un os à moelle.
Et si l’Afrique échappe encore à une certaine malbouffe occidentalisée, de nombreux observateurs signalent que l’obésité devient une maladie de la pauvreté dans le monde. C’est net dans les tranches les plus pauvres des sociétés urbaines "riches", les classes sociales défavorisées étant les premières touchées par le surpoids. Il apparaît même que l’obésité rend pauvre et que la pauvreté rend obèse.

Et l’obésité gagne du terrain même sur le continent africain, comme l’indiquent notamment des études de la fondation Bill et Melinda Gates. Or, pendant que l’Afrique est gagnée par la contagion adipeuse, les pays occidentaux – comme le précise l’étude de Cambridge –, mangent de plus en plus de fruits et légumes…
Je te tiens, tu me tiens, par la peau du ventre, le premier de nous deux qui rira aura un infarctus…

Par Damien Glez

>> Retrouvez ici tous les dessins de Damien Glez

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3100_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte