Justice

Zambie : le procureur général annule des poursuites contre lui-même

Mutembo Nchito (à g.), procureur général de la Zambie, le 26 mars 2013 à Lusaka.

Mutembo Nchito (à g.), procureur général de la Zambie, le 26 mars 2013 à Lusaka. © AFP

Le procureur général de la Zambie a refusé vendredi de se poursuivre lui-même, annulant les accusations d’abus de pouvoir portées contre lui par un ancien ministre.

"Je suis le directeur du Ministère public de la République de Zambie et j’ai décidé d’un non-lieu contre toutes les accusations", a déclaré Mutembo Nchito depuis le banc des prévenus.

Mutembo Nchito avait été brièvement arrêté la semaine dernière pour abus de pouvoir, outrage au tribunal, dette frauduleuse et tentative d’entrave à la justice, des faits qui auraient été commis entre 2008 et 2013.

Un tribunal avait annulé ces poursuites.

Une nouvelle plainte

Mais l’ancien ministre des Finances Newton Ng’uni, qui avait porté plainte contre M. Nchito, a promis de faire appel, et a de nouveau déposé plainte devant un autre tribunal de Lusaka.

Mutembo Nchito, qui suit des cas très médiatisés de corruption –y compris ceux impliquant l’ancien président Rupiah Banda– a stupéfait le juge Lameck Mwale vendredi, en disant qu’il avait lui-même décidé de ne pas poursuivre l’affaire, et en se déclarant un homme libre.

Le juge doit décider le 2 mars si le procureur général a un droit de regard sur des poursuites le concernant.

(AFP)

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte