Banque

Gulf Bank Algeria en pleine tourmente

Gulf Bank Algeria compte une quarantaine d'agences à travers le pays. DR ©

Gulf Bank Algeria (AGB), une banque koweïtienne installée en Algérie, est soupçonnée d'avoir illégalement transféré à l'étranger 400 millions d'euros par le biais d'opérations d'importation.

Soupçonnée d’avoir en 2013-2014 illégalement transféré à l’étranger 400 millions d’euros par le biais de diverses opérations d’importation, Gulf Bank Algeria (AGB), une banque koweïtienne dont le siège est en Algérie, a décidé de riposter en organisant un dîner avec des journalistes dans un grand hôtel sur les hauteurs d’Alger.

Publication

Autour d’un méchoui, deux de ses responsables ont juré leurs grands dieux que les accusations de fuite de capitaux portées contre leur établissement étaient infondées. Ils admettent que, dans le passé, trois de leurs agences ont été contrôlées par la Banque d’Algérie, mais sans conséquence, selon eux.

Curieusement, alors que les journalistes s’apprêtaient à rendre compte de leurs déclarations, ils ont été contactés par l’agence qui pilote la communication d’AGB et priés de surseoir à la publication.

Activités

Société de droit algérien, AGB est contrôlée par le holding d’investissement Kuwait Projects Company (KIPCO). La banque, qui a démarré ses activités en 2004, compte une quarantaine d’agences et un portefeuille de plus de 100 000 clients à travers l’Algérie. À la fin du troisime trimestre 2014, Gulf Bank Algeria présentait un total de bilan de 168,9 milliards de dinars (1,6 milliard d’euros) pour un produit net bancaire de 8,545 milliards de dinars et un résultat net de 3,127 milliards de dinars.

Lire aussi :

Transferts de bénéfices : Alger veut sévir contre les concessionnaires automobiles et les laboratoires

Algérie : une autoroute nommée scandale

Abderrahmane Benhamadi : « L’État algérien doit donner plus d’importance à l’entreprise »

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte