Banque

Equity Bank se fait coter à la Bourse de Kigali

| Par
De g. à dr. : Claver Gatete, ministre des Finances du Rwanda, James Mwangi, PDG d’Equity Bank, et Pierre Celestin Rwabukumba, directeur général de la Bourse de Kigali. DR

De g. à dr. : Claver Gatete, ministre des Finances du Rwanda, James Mwangi, PDG d'Equity Bank, et Pierre Celestin Rwabukumba, directeur général de la Bourse de Kigali. DR ©

Equity Bank est désormais coté sur la place financière de Kigali, qui double de taille dans la foulée. Une nouvelle valeur bancaire qui devra trouver ses marques auprès des investisseurs locaux.

Et de six ! Effective depuis le 12 février, l’introduction en bourse d’Equity Bank sur le Rwanda Stock Exchange (RSE) fait du groupe bancaire la sixième entreprise à intégrer la bourse de Kigali et la quatrième valeur kényane (après Kenya Commercial Bank, le groupe de médias NMG et le distributeur Uchumi) de la cote rwandaise.

Annoncée en marge de la conférence Capital Markets East Africa de Kigali (12-13 février), l’entrée d’Equity Bank sur le RSE s’est faite sous la forme d’un cross-listing (cotation sur plusieurs bourses), une opération qui vise à « faciliter la disponibilité des actions [d’Equity] au sein du marché est-africain élargi », a expliqué James Mwangi, le PDG du groupe bancaire.

L’opération a porté sur 3,7 milliards d’actions Equity Bank d’une valeur nominale de 3,76 francs rwandais (4,8 centimes d’euros), faisant de cet établissement la première valorisation de la place de Kigali. Un beau coup d’accélérateur pour la bourse rwandaise qui voit sa capitalisation doubler d’un seul coup à plus de 3,75 milliards d’euros, s’est félicité Pierre Celestin Rwabukumba, directeur général de la Bourse de Kigali. Cette dernière est désormais la troisième place financière de la région à accueillir à sa cote des titres Equity Bank, après Nairobi en 2006 et Kampala en 2009.

>>>> Introductions boursières : les places africaines les plus prometteuses en 2015

Volume d’activité

Offertes à 415 francs rwandais (0,50 euro) à l’ouverture, les actions Equity ont clôturé leur première séance boursière à 420 francs (+1,2 %), avec 25 000 titres échangés pour un montant total de 10,6 millions de francs (13 250 euros).

Une semaine plus tard, le cours évolue autour de 430 francs, en progression de 3,6 % par rapport au cours d’introduction. Un opérateur de marché rappelle cependant qu’à l’image des autres valeurs intercotées (KCB, NMG et Uchumi), « le volume d’activité sur Equity demeure significativement plus faible que celui enregistré sur les valeurs domestiques (le brasseur Bralirwa et Banque de Kigali) ». Plus optimiste, un collaborateur de la société de courtage MBEA note pour sa part que « les investisseurs ont de l’appétit pour ce type de grandes valeurs ».

L’introduction en bourse d’Equity Bank à Kigali survient dans le sillage de la récente réorganisation de l’établissement financier, qui s’est traduite par la création fin novembre d’une holding chapeautant l’ensemble des activités bancaires et non-bancaires du groupe.

Présent au Kenya, en Ouganda, en Tanzanie, au Rwanda et au Soudan du Sud, Equity Bank est la première banque est-africaine par le nombre de clients (9,2 millions). L’établissement a affiché au troisième trimestre 2014 un bénéfice net de 11,2 milliards de shillings (107 millions d’euros), en hausse de 26 % sur un an.

>>>>> Lire aussi : James Mwangi, Equity Bank : « Nous voulons concurrencer le cash »

Par Jacques Mutarambirwa, à Kigali

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer