Santé

Abraaj lance un groupe hospitalier dédié à l’Afrique du Nord

La clinique Taoufik, l'un des premiers établissements privés de ce type en Tunisie, est intégré à la plateforme hospitalière lancée par Abraaj. © Google

Le capital-investisseur Abraaj a créé North Africa Hospital Holdings Group, une plateforme de gestion d'établissements de santé en Afrique du Nord, en partenariat avec la BERD, Proparco et l'agence allemande d'aide au développement DEG.

Abraaj Group, spécialiste du capital-investissement dans les pays émergents, a annoncé la création du North Africa Hospital Holdings Group, une plateforme d’investissement et de gestion d’établissements sanitaires en Afrique du Nord, plus particulièrement en Égypte et en Tunisie.

Abraaj est le principal investisseur dans cette nouvelle structure avec 145 millions de dollars, suivi par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (25 millions de dollars), la filiale de l’Agence française de développement dédiée au secteur privé Proparco (15 millions) et l’agence allemande d’aide au développement DEG (15 millions).

Investissement

La plateforme lancée par Abraaj regroupe pour l’instant quatre centres de santé : le Cleopatra Hospital et le Centre médical du Caire en Égypte, ainsi que les cliniques Taoufik et La Soukra en Tunisie.

Abraaj entend, à travers cette plateforme, participer « à la résolution des pénuries d’approvisionnement » en soin de santé dans ses pays d’intervention et investir « dans les dernières technologies médicales » dans les centres sous gestion. « Nous sommes impatients de travailler en étroite collaboration avec nos partenaires afin de créer des centres de santé régionaux d’excellence », a indiqué Ahmed Badreldin, associé responsable de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord chez Abraaj.

Le capital-investisseur, qui gère 7,5 milliards de dollars d’actifs à travers le monde, détient de nombreuses participations dans le domaine de la santé en Afrique : dans le groupe pharmaceutique marocain Steripharma, le laboratoire tunisien Unimed, le fournisseur de services médicaux ghanéen C&J Hospitals et son homologue kényan Avenue Group. Il détient également la clinique Biasa à Lomé ou encore le Nairobi Women’s Hospital, spécialisé dans les services de gynécologie-obstétrique.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte