Communication & Médias

L’Égyptien Naguib Sawiris bientôt propriétaire d’Euronews

| Par
Naguib Sawiris en 2015

Naguib Sawiris en 2015 © Soliman Oteifi/AP/SIPA

Farouche opposant des Frères musulmans, le magnat égyptien est entré en négociations exclusives avec Euronews afin de prendre le contrôle de la chaîne d’information pour un chèque de 35 millions d’euros.

Détenue à 96 % par des groupes audiovisuels publics, Euronews, la chaîne d’information basée à Lyon (France), est en négociations exclusives avec l’Égyptien Naguib Sawiris afin de lui céder 53 % de son capital pour 35 millions d’euros. Une paille à l’échelle de la fortune de l’homme d’affaires – 2,7 milliards d’euros, selon le magazine économique américain Forbes.

Et il est peu probable que la motivation principale de cet investissement, réalisé dans le cadre d’une augmentation de capital, soit la rentabilité… même si l’intéressé affirme qu’il n’entend pas perdre d’argent. Et se dit séduit par la stratégie d’Euronews, notamment dans le digital. Héritier du conglomérat Orascom (avec ses frères, Nassef et Samih), Naguib Sawiris, 60 ans, s’était imposé dans les télécoms en Afrique dans les années 2000. Aujourd’hui, son empire est largement diversifié, incluant des chaînes de télévision et des journaux.

>>>> Lire aussi – Égypte : les ambitions médiatiques de Naguib Sawiris

Depuis la chute de Moubarak, ce Copte s’affiche comme un farouche adversaire des Frères musulmans. Fondateur du Parti des Égyptiens libres (libéral et laïque), il a fait parler de lui en 2011 en diffusant sur Twitter un dessin représentant un Mickey barbu et une Minnie voilée, symboles, selon lui, de ce qui attendait le pays en cas de victoire des islamistes aux législatives.

Précautions

Selon le spécialiste des médias Mohammed El Oifi, maître de conférences à Sciences-Po Paris, la prise de contrôle d’Euronews vise à promouvoir un discours favorable au président Sissi ou, du moins, très critique envers les islamistes. Ce n’est pas un hasard si, au même moment, Le Caire appelle les États européens à cesser de diffuser, via Eutelsat, les chaînes Makamileen et Misr Alaan, favorables aux Frères musulmans.

Du côté d’Euronews, on assure que toutes les précautions ont été prises pour garantir l’indépendance de la rédaction. « Mieux vaut que Naguib soit anti-Frères musulmans que l’inverse », assume Michael Peters, président du directoire de la chaîne.

>>>> Lire également : Pourquoi Euronews a choisi Brazzaville

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte