Économie

Massandje Touré-Litse, la patronne du café et du cacao ivoirien

Par
Mis à jour le 4 mars 2015 à 11:00

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture… Jeune Afrique dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d’Ivoire.

Après avoir participé à la réforme du secteur au tout début du mandat d’Alassane Ouattara, Massandje Touré-Litse a été nommée, en janvier 2012, directrice générale du Conseil du café-cacao, le nouvel organe de régulation de la filière en Côte d’Ivoire.

Conseillère à plusieurs reprises de différents Premiers ministres (Alassane Ouattara et Daniel Kablan Duncan dans les années 1990, Guillaume Soro dans les années 2000), cette ancienne de la Banque mondiale veille aujourd’hui à ce que la Côte d’Ivoire garde sa place de premier producteur mondial. Pour la campagne 2013-2014, le défi a été relevé : 1,74 million de tonnes de fèves, contre 900 000 pour le concurrent ghanéen.