Économie

Afrique de l’Ouest : Ecobank au cœur des opérations

Le groupe joue les premiers rôles partout dans la zone : Burkina, Côte d’Ivoire, Mali, Bénin… Et demain au Nigeria, avec la reprise d’Oceanic Bank.

Mis à jour le 3 octobre 2011 à 01:00

Après deux années de purgatoire, les banques nigérianes retrouvent le sourire. Si 2009 avait été marquée par des provisionnements massifs et un effondrement consécutif de la rentabilité, 2010 aura vu plusieurs établissements sortir du rouge. Pour les autres – notamment ceux repris en main par la Banque centrale -, il aura fallu attendre le premier semestre 2011 pour voir une solution poindre.

Le total de bilan des 50 premières banques d’Afrique de l’Ouest atteint 157 milliards de dollars.

Oceanic Bank et Intercontinental Bank, les deux principaux établissements concernés, se sont trouvé des « sauveurs » avec Ecobank et Access Bank. Si elles se passent bien, ces fusions de haut niveau donneront naissance à de nouveaux géants. Access Bank y gagnant ce pour quoi il se battait depuis plusieurs années : un vaste réseau de banques de détail.

Profits sonnants et trébuchants

Quant à Ecobank, il trouve dans cette opération l’occasion d’atteindre enfin la taille qu’il estime optimale. Réorganisé, le groupe bancaire panafricain – le plus important par le nombre de pays d’implantation – poursuit sa stratégie de rentabilisation. Dans chaque pays, le groupe a grimpé un à un les échelons pour se positionner presque partout dans le top 3. En Côte d’Ivoire, au Mali et au Bénin, il est second. Au Sénégal, il se classe troisième. Et au Burkina, il a ravi à la Banque internationale du Burkina (BIB, filiale du nigérian United Bank for Africa) la place de leader. Son objectif, désormais, est clair : transformer ces succès commerciaux en profits sonnants et trébuchants. Bank of Africa, désormais contrôlé majoritairement et piloté opérationnellement par le marocain BMCE Bank, continue également ses développements panafricains, avec une nouvelle implantation au Ghana à la suite de l’acquisition d’Amalgamated Bank.