Archives

Lettre de Casamançais à Wade

Dans un courrier daté du 25 janvier, le Collectif des cadres casamançais (CCC), facilitateur dans le conflit qui secoue la région sud du Sénégal, demande au président Abdoulaye Wade de « faire suspendre les opérations de déminage dans les zones de résidence des combattants du Mouvement des forces démocratiques de Casamance [MFDC] », menées avec l’appui de soldats marocains. Pour le Collectif, il s’agit d’obtenir un gage supplémentaire de la volonté du pouvoir de « faciliter davantage le dialogue et la concertation ». Et non, comme peuvent le penser certains, de délivrer un chèque en blanc aux rebelles, puisque la campagne de déminage doit se « poursuivre » ailleurs. Le CCC insiste d’autant plus qu’aujourd’hui le MFDC a perdu l’abbé Augustin Diamacoune Senghor, son parrain moral, récemment décédé.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte