Archives

La Banque islamique du Qatar à Paris

Le développement de la finance islamique en France permettra à la place de Paris de collecter 100 milliards d’euros, selon un rapport remis fin novembre à Christine Lagarde, ministre de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi. Rédigé par deux professeurs d’économie, Olivier Pastré et Elyès Jouini, ce document contient une dizaine de propositions pour adapter la législation française (notamment la fiscalité et le marché boursier) aux opérations commerciales islamiques.
La Banque islamique du Qatar a été la première à annoncer, lors du forum organisé par la Chambre de commerce franco-arabe, le 26 novembre, sa prochaine installation à Paris. Son objectif n’est pas de faire de la banque de détail (collecte de dépôts), mais de financer les entreprises et gérer les gros portefeuilles. Christine Lagarde a promis que les premières mesures juridiques seront adoptées en 2009.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte