Archives

Le groupe Mabrouk en première ligne à la BIAT

Pour gérer sa participation dans la Banque internationale arabe de Tunisie (Biat), le groupe Mabrouk vient de créer une structure spécifique, la société Maghreb Finance Holding. Dotée d’un capital de 60 millions de dinars (34 millions d’euros), elle sera présidée par Ismaïl Mabrouk, qui, avec ses frères Mohamed Ali et Marouane, dirige l’un des plus importants groupes tunisiens. Vocation du nouveau holding : « La détention et la gestion, y compris l’augmentation ou la distribution, de sa participation dans la Biat. » Une déclaration qui laisse supposer que le groupe Mabrouk a pour ambition d’acquérir de nouvelles actions de la première banque privée du pays.
C’est à la fin 2005 que le groupe Mabrouk est devenu l’actionnaire de référence de la Biat, dont il détient 23 % du capital, aux côtés d’une dizaine d’actionnaires étrangers (le fonds d’investissement Blakeney Management, HSBC France, Banque populaire, Natexis) qui détiennent 27,97 % du capital. Avec une part de marché de 15 %, la Biat se place au troisième rang des banques tunisiennes, derrière deux établissements publics, a affiché un total de bilan de 4,1 milliards de dinars en 2006 et emploie 2 271 salariés. Après les nominations, en mai 2007, de Tahar Sioud et de Slaheddine Ladjimi, respectivement président du conseil de surveillance et directeur général, le groupe Mabrouk imprime un peu plus sa marque sur la banque privée.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte