Archives

Le Beaujolais nouveau à la rescousse

Par - Marianne
Mis à jour le 23 novembre 2008 à 00:00

Renfort inattendu pour les autorités tchadiennes. Deux dignitaires des Compagnons du beaujolais, confrérie française de Villefranche-sur-Saône (Rhône) qui a pour objet la promotion du vin éponyme, devaient se rendre ce samedi 22 novembre à N’Djamena pour y être reçus par le chapitre local, un des plus importants d’Afrique. C’est en effet ce week-end que sont livrées les bouteilles du beaujolais de l’année. Une vingtaine de compagnons tchadiens, en grande tenue, emmenés par Marc Boisgarnier – qui, à la ville, est le PDG de CFAO Motor Tchad devaient accueillir la délégation française.
La confrérie veut ainsi « témoigner son amitié » envers un pays « éprouvé par des affrontements armés et la regrettable affaire de l’Arche de Zoé ». En 2009, les défenseurs du beaujolais envisagent de se déplacer au Mali ou au Togo, deux pays où la confrérie est également très présente.