Archives

Les infirmières bulgares à l’écran

Par - Faïza
Mis à jour le 22 novembre 2008 à 23:00

Les cinq infirmières bulgares emprisonnées de 1999 à 2007 en Libye, qui vivent très mal leur retour au pays, ont décidé de se confier aux scénaristes du film Hotel Rwanda, Terry George et Keir Pearson. Elles étaient accusées d’avoir inoculé le sida à des centaines d’enfants. Tripoli refuse de les indemniser. À Sofia, elles se heurtent aux sarcasmes de certains, qui doutent de leur innocence, tandis que l’administration ne fait rien pour les aider à se réinsérer. Elles espèrent que ce film permettra de les réhabiliter.