Archives

Radi sur le départ, Elyazghi menacé

Par - Samy
Mis à jour le 22 novembre 2008 à 23:00

Abdelouahed Radi, le nouveau premier secrétaire de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), est décidé à quitter le gouvernement pour se consacrer totalement au parti. Il hésitait à le faire sous la pression de son prédécesseur, Mohamed Elyazghi. Celui-ci craignait que le retrait de Radi du ministère de la Justice n’entraîne son propre départ du gouvernement, où il occupe les fonctions honorifiques de ministre d’État sans portefeuille, à la faveur d’un éventuel remaniement.
Bien entendu, le leader socialiste a pris soin d’informer le Palais de ses intentions, et sa démission ne sera effective que lorsqu’elle sera entérinée par le roi. Comme il succédait à un socialiste (Mohamed Bouzoubaa, décédé en novembre 2007), il paraît très improbable qu’il soit remplacé par une personnalité de son parti. Un ajustement du gouvernement Abbas El Fassi sera sans doute nécessaire pour permettre à l’USFP de maintenir et même d’améliorer sa représentation, mais il n’est pas certain qu’Elyazghi puisse sauver sa tête.