BTP & Infrastructures

Port d’Abidjan : Bolloré remporte effectivement la concession du deuxième terminal à conteneurs

À terme, le consortium prévoit d'investir plus de 300 milliards de F CFA, environ 450 millions d'euros, dans le cadre d'un partenariat public privé.

À terme, le consortium prévoit d'investir plus de 300 milliards de F CFA, environ 450 millions d'euros, dans le cadre d'un partenariat public privé. © Olivier/JA

Comme annoncé en exclusivité par « Jeune Afrique » la semaine dernière, le consortium mené par Bolloré a officiellement remporté l’appel d’offres pour la gestion du second terminal à conteneurs d’Abidjan.

Dans le cadre de l’appel d’offres international initié par le port autonome d’Abidjan (PAA), le consortium composé de Bolloré Africa Logistics (BAL), APMT et Bouygues a remporté la gestion du second terminal à conteneurs d’Abidjan, également connu sous le nom de TC2. La mise en oeuvre de la concession, d’une durée de 21 ans, doit permettre de répondre à la volonté des autorités publiques de Côte d’Ivoire de renforcer la capacité opérationnelle du port d’Abidjan. À terme, le consortium prévoit d’investir plus de 300 milliards de F CFA, environ 450 millions d’euros, dans le cadre d’un partenariat public privé.

Lire aussi :

Port d’Abidjan : Bolloré remporte la concession du 2è terminal à conteneurs
Côte d’Ivoire : la pression monte autour du port d’Abidjan
Le port d’Abidjan veut reprendre sa place

Mise en service en 2016

Le consortium s’est ainsi engagé à construire un terre-plein de 35 hectares, adjacent à un quai de plus d’un kilomètre fondé à moins 18 mètres, financé pour sa part par le port d’Abidjan. Dès la première année de démarrage du partenariat public privé, le consortium s’est également engagé à installer 3 portiques de quai et 10 portiques de parc électriques.

Dans un communiqué, BAL détaille ses objectifs : « Attirer sur le nouveau terminal à conteneurs, dont la mise en service est annoncée pour 2016, le plus grand nombre d’armateurs à Abidjan, escalant avec des navires de grande capacité, pouvant transporter au moins 8 000 conteneurs chacun. » D’après ce communiqué, la création du TC2 devrait générer plusieurs centaines d’emplois.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte