Archives

Biocarburants – Pari à la brésilienne

Pour réduire sa dépendance énergétique, le Burkina lorgne de plus en plus les productions alternatives, en particulier les biocarburants. Une tendance à laquelle le rapprochement avec le Brésil, premier producteur mondial de la nouvelle génération de carburants végétaux, et la visite du président Luiz Inácio Lula da Silva à Ouagadougou, en octobre 2007, ne sont pas étrangers.
Comme au Mali, c’est donc justement vers le jatropha – et son espèce Jatropha curcas -, que les regards se tournent. Un arbre originaire du Brésil, très présent dans les pays sahéliens où il est plus communément appelé pourghère ou bagani, et dont les fruits (non comestibles) produisent une huile aux propriétés comparables à celles du diesel. Cette année, 417 700 plants ont été mis en terre dans la province du Kadiogo(au centre du pays).
Les privés sont également intéressés par l’aval de la filière. En partenariat avec l’Agence française de développement (AFD), la société française AgroEd a signé, en novembre dernier, un protocole d’accord pour la construction d’une usine de production de biocarburant. Début des activités prévu en 2009.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte