Dossier

Cet article est issu du dossier «Mobilisation contre la vie chère»

Voir tout le sommaire
Société

Le premier quotidien numérique

Parmi la pléthore de titres apparus ces dernières années, le bimestriel Fasozine a pour particularité de s’adresser à la diaspora. Lancé en février 2006 par Thierry Hot, ancien journaliste de la BBC, ce journal apolitique, imprimé en France, s’est imposé dans le paysage médiatique du pays. Ses principaux marchés sont la Côte d’Ivoire, la Belgique et la France. « Nous voulons mettre en avant ce qui fonctionne au Burkina en portant un nouveau regard sur la société », explique le Béninois Serge Mathias Tomondji, directeur de la publication.
Alors qu’une nouvelle formule est à l’étude, le groupe Fasozine concentre ses efforts sur un autre chantier : celui du premier quotidien burkinabè en ligne. Lancé le 10 septembre, fasozine.com n’est pas, comme lefaso.net, une revue de presse. C’est un vrai journal numérique, réalisé par 6 journalistes, qui, d’après un premier bilan reçoit 6 000 visiteurs par jour, dont la moitié du Burkina.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte