Dossier

Cet article est issu du dossier «Pétrole, rumba et démocratie»

Voir tout le sommaire
Archives

Yves Rock Banzouzi – Des camions qui tiennent la route

C’est au fin fond de Kinsoundi, dans le garage familial, qu’Yves Rock Banzouzi gare ses camions. Après avoir travaillé avec son père, il décide de créer TVM (Transport Voyageurs Marchandises), une société spécialisée dans le transport de produits alimentaires. Grâce à un prêt de la Capped, il achète son premier camion, en juin 1998, qui lui coûte 4 millions de F CFA (6 000 euros). À l’époque, ses clients sont des paysans du nord du pays, qu’il achemine, avec leurs marchandises – fruits, manioc, fufu et autres tubercules -, jusqu’aux marchés de Brazzaville. La réfection de la route menant à Kinkala (préfecture du Pool) lui ouvre un nouveau marché dans la région du Pool. Aujourd’hui, il a cinq camions, dont il a financé l’achat grâce à des prêts de la Capped et sur fonds propres, et 29 employés, chauffeurs et manutentionnaires confondus. Chaque semaine, il organise deux voyages vers Boko (sud du Pool) et deux vers Oyo (nord de la Cuvette). Ses camions ne montent jamais là-bas à vide : « Nous acheminons vers les campagnes les produits dont les paysans ont besoin, comme la farine, les bidons, les emballages et le poisson salé. » L’activité est actuellement moins rentable, car le carburant et les pièces de rechange sont chers alors que la production agricole n’a pas beaucoup augmenté. Mais, heureusement, les tracasseries policières ont diminué. Et Yves compte sur sa dernière acquisition, un magnifique camion en bon état, et donc rapide, pour tenir la route face à des concurrents de plus en plus nombreux.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte