Archives

61 ans, PDG de Vitib

| Par Jeune Afrique

Il est l’homme des nouvelles technologies à la présidence de la République. Vincent Gadou Kragbé pilote le projet de création de zone franche de la biotechnologie et des technologies de l’information. S’inspirant de l’expérience indienne, il veut diversifier l’économie ivoirienne grâce aux TIC, un secteur qui doit, à terme, permettre de créer plus de 40 000 emplois. Ceux-ci seront notamment localisés sur le futur parc technologique Mahatma-Gandhi, situé sur un terrain de 600 ha à Grand-Bassam, à 40 km d’Abidjan. Initiateur du projet, Kragbé dirige Vitib SA (Village international pour les technologies de l’information et la biotechnologie), société autonome en charge de la promotion et de l’exploitation du parc.
Âgé de 61 ans, il a notamment travaillé comme consultant, puis comme directeur chez Andersen, avant de créer sa société, MCG International, représentant d’Oracle en Afrique de l’Ouest. Parallèlement, il a milité dans les rangs du PDCI, dont il a été député jusqu’en 1999, avant de collaborer avec Laurent Gbagbo. En 2007, Kragbé s’est vu attribuer le prix de la personnalité de l’année pour l’Afrique, décerné par le Financial Times à ceux qui favorisent les investissements directs étrangers.

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3093_600b devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte