Société

52 ans, prédicateur

Par
Mis à jour le 14 décembre 2008 à 14:50

Conseiller multicarte du chef de l’État, « prophète », président de la Fédération ivoirienne de basket, directeur de la société Napex Commodities spécialisée dans le négoce de matières premières… Moïse Loussouko Koré est partout. Et nulle part, au regard de son goût pour le secret et du mystère qui plane sur sa personne. Cet ingénieur en télécoms reconverti en « homme de Dieu » est à la tête de l’Église Shekinah Glory Ministries (ministères de la gloire de Dieu), fondée en 1998 à Yopougon, dans la banlieue d’Abidjan. Son mouvement spirituel revendique plusieurs milliers d’adeptes, dont le président Laurent Gbagbo. Natif de Gagnoa, région d’origine du chef de l’État, Koré, qui fut chargé d’acheter des armes pour le compte de la présidence lors des affrontements avec les rebelles, dispose d’une force électorale non négligeable. Il a promis à Gbagbo, déjà « élu de Dieu », que tous les born again christians ivoiriens voteraient pour lui.