Culture

Humour, saillies et sagesse

Par - Béchir Ben Yahmed
Mis à jour le 20 décembre 2008 à 13:45

– Le président Kennedy était un sage. Il a su partir à temps. Charles de Gaulle

– Quand un homme est célèbre, une femme est derrière. André Roussin

– Si on rase ton camarade, mouille-toi la tête car ton tour va arriver. Proverbe peul (Cameroun)

– Je suis professeur. C’est-à-dire que, hors d’une classe, je ne suis bon à rien. Marcel Pagnol

– Si le livre ne vous plaît pas, saurez-vous trouver les mots pour me le dire sans me blesser ? Valéry Giscard d’Estaing

– L’être humain est le seul animal qui peut faire l’amour par politesse. Pierre Sauvil

– Un patron peut faire croire que les affaires vont bien alors que ce n’est pas le cas. Pas un comptable. Warren Buffett

– Tous les jours que Dieu fait, ça fait un jour de moins que Dieu a à faire. Brève de comptoir

– Au départ, il y a un homme et une idée. C’est la force ou la faiblesse du caractère de l’homme qui fait la bonne ou mauvaise fortune de l’idée. Pierre Juillet

– Je ne sais pas ce que c’est que la jeunesse. C’est une maladie très courte. Jean Anouilh

– Les jeunes hommes voudraient être fidèles et n’y parviennent pas ; pour les vieux, c’est ­l’inverse. Oscar Wilde

– À celui qui montre son cul, que reste-t-il à cacher. Proverbe espagnol

– Tu ne peux juger autrui qu’en fonction de la connaissance de toi-même. Khalil Gibran

– La première moitié de notre vie est gâchée par nos parents, et la seconde par nos enfants. Clarence Darrow

– S’il fallait tolérer aux autres tout ce qu’on se permet à soi-même, la vie ne serait plus tenable. Georges Courteline