Politique

Exclusif: Omar Bongo a quitté le Gabon pour se reposer dans un pays étranger

| Par Jeune Afrique

©

Le président gabonais a quitté Libreville dans la soirée du 5 mai ou dans la matinée du 6 mai.

Mercredi 6 mai, un communiqué de la présidence, lu en ouverture du journal du soir de la première chaîne de la RTG, informait les gabonais que le président Omar Bongo Ondimba, 73 ans, avait décidé « la suspension momentanée de ses activités ». De ce fait, ajoutait le texte officiel « toutes les audiences présidentielles sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. »

Jeune Afrique est en mesure de révéler que le président Omar Bongo a quitté le Gabon pour aller se reposer et se soigner, sans doute en Europe. Il a quitté Libreville à bord d’un avion médicalisé dans la soirée du 5 mai ou dans la matinée du 6.

Dans un premier temps, la France avait été envisagée comme pays de destination. Le président gabonais a également pensé se rendre en Suisse, à Genève. Mais ces choix n’ont pas été retenu.
Certaines sources indiquent qu’Omar Bongo aurait finalement opté pour l’Allemagne. Mais ni la présidence gabonaise, ni l’Ambassade d’Allemagne à Libreville ne confirment cette information. De tous côtés, on observe le plus grand mutisme.
 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3103_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer