Diplomatie

RDC : des émissaires de Tshisekedi et de Kabila à Paris et Bruxelles

Kabila et Tshisekedi ont chacun envoyé des délégations à Paris. © Vincent Fournier pour J.A.

Le chef d'État congolais Joseph Kabila a envoyé des émissaires dans les capitales belge et française. Son rival Étienne Tshisekedi n'est pas en reste.

C’est ce qu’on appelle un marquage à la culotte ! Joseph Kabila, le président congolais, et Étienne Thisekedi le "président élu", ont l’un et l’autre envoyé des délégations à Paris et à Bruxelles entre les 17 et 23 décembre.

Côté Kabila, étaient du voyage dans la capitale française : Séraphin Ngwej, Lambert Mende et Kalev Mutond, respectivement conseiller diplomatique du chef de l’État congolais, ministre de la Communication et administrateur de l’Agence nationale de renseignements (ANR). Parmi les responsables rencontrés : André Parant, le chef de la cellule africaine de l’Élysée, Stéphane Gompertz, Directeur Afrique au Quai d’Orsay, et Erard Corbin de Mangoux, patron de la DGSE.

A noter qu’au cours de son étape parisienne, Mende a été pris à partie, le 19 décembre, par des militants de I’UDPS devant l’hôtel Marriott, où il résidait. L’un de ses gardes du corps a été blessé. Le ministre a alors bénéficié d’une protection policière rapprochée et a changé d’hôtel.

Au même moment l’équipe Tshisekedi, emmenée notamment par Félix Tshisekedi et Samy Badibanga, respectivement fils et proche collaborateur du président de I’UDPS, a eu des entretiens avec Parant et un membre du cabinet d’Alain Juppé, le ministre des affaires étrangères.
 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte