Archives

Gagnants, perdants

Par
Mis à jour le 20 novembre 2008 à 07:31

â Mali, Ghana, Zambie. En dehors du pétrole, les cours élevés des matières premières minières ont eu des retombées très positives pour certains pays. Troisième producteur d’or au sud du Sahara, le Mali a gagné neuf places, passant de la 34e à la 25e. C’est également le cas du Ghana, qui passe de la 19e à la 15e place, et surtout de la Zambie, dopée par les cours du cuivre, qui ont dépassé les 4 500 dollars la tonne sur le London Market Exchange (LME).

Cameroun, Togo, Guinée. Les performances du Cameroun risquent d’être minorées par la disponibilité aléatoire en électricité et le renchérissement des prix des produits de consommation courante. D’autres pays sont également confrontés à ce type de problème, comme le Togo ou encore la Guinée, qui ont respectivement reculé dans le classement de six et quatre places. Le Sénégal accuse lui aussi une forte baisse. Paradoxalement, les puissances industrialisées du continent risquent le plus gros décrochage. C’est le cas de l’Afrique du Sud, fragilisée par une grave pénurie énergétique depuis janvier 2008.