Société

Mo Ibrahim crée sa fondation pour la bonne gouvernance

N é en 1946 au Soudan, Mo Ibrahim est le fondateur de Celtel International, l’un des premiers groupes de télécommunications en Afrique. Il s’est aussi impliqué dans le développement du continent, persuadé que celui-ci passe par une gouvernance globale. Mo Ibrahim a créé une fondation portant son nom, et financée par lui seul, avec pour objectif la promotion de la bonne gouvernance. Un classement des pays africains évalue les progrès réalisés dans cinq domaines qui constituent, selon lui, une définition globale de la bonne gouvernance : le développement économique durable, le développement du facteur humain (la santé et l’éducation), la transparence et la responsabilisation de la société civile, la démocratie et les droits de l’homme, le respect des lois et la sécurité. Chaque année, un lauréat se voit décerner le Prix Ibrahim de la bonne gouvernance par un panel d’éminentes personnalités. Le premier lauréat, désigné en octobre 2007, est Joaquim Chissano, l’ancien président du Mozambique.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte