BTP & Infrastructures

Côte d’Ivoire : le Marocain Anas Sefrioui accélère

Le groupe Sefrioui, dirigé par Anas Sefrioui, est actif dans la promotion immobilière et le ciment. © Addoha

Au cours d'une audience à la primature ivoirienne, le patron marocain, qui dirige notamment Addoha et Ciments d'Afrique, a annoncé sa volonté de doubler la capacité de sa cimenterie locale, d'accélérer la construction de logements et de développer une usine de fabrication de sacs.

Anas Sefrioui poursuite son offensive au sud du Sahara. Le patron marocain, qui dirige notamment le groupe de promotion immobilière Addoha et les cimentiers Ciments de l’Atlas et Ciments d’Afrique (Cimaf), a fait plusieurs annonces au Premier ministre ivoirien et ministre de l’Économie et des Finances, Daniel Kablan Duncan. Reçu en audience dans la soirée du 8 avril, Anas Sefrioui s’est en effet engagé à doubler la capacité de la cimenterie (d’une capacité de 500 000 tonnes) qu’il fait construire actuellement à Yopougon (Abidjan), pour la porter à 1 million de tonnes en 2014.

Et aussi…

Retrouvez ici la grande interview accordée par Anas Sefrioui à Jeune Afrique

Par ailleurs, une usine de fabrication de sacs pour l’emballage du ciment va être construite, pour un investissement de 12 millions d’euros et une capacité de production de 120 millions de sacs dont 10 millions destinés à la consommation intérieure et le solde à l’exportation.

5000 logements supplémentaires

Dans le domaine de la construction de logements sociaux, son autre grand projet au sud du Sahara, Anas Sefrioui a annoncé 5 000 logements supplémentaires pour compléter le projet de construction déjà en exécution de 2600 logements. Le patron a par ailleurs rappelé son intention de développer en Côte d’Ivoire et dans les autres pays d’implantations subsahariens le modèle de guichet unique qui a largement participé au succès d’Addoha au Maroc. Ce système permet d’offrir aux clients plusieurs services dans un lieu unique : achat de l’appartement, renseignements auprès de l’administration foncière, réalisation de l’acte notarié, signature d’un prêt bancaire, assurances, etc.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte