Archives

Marcel 
Zadi Kessy


| Écrit par Frédéric Lejeal

président de la CIE â¨et de la Sodeci

Le regard doux, la voix posée, Marcel Zadi Kessy, 72 ans, continue d’occuper une place à part en Côte d’Ivoire. À cheval entre la politique et l’économie, il a inlassablement œuvré pour la paix. Il faut dire que les sociétés qu’il a longtemps dirigées et dont il préside le conseil d’administration, la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) et la Société de distribution d’eau (Sodeci), ont été touchées par la crise de 2002. Ce qui n’a pas empêché ces deux filiales du groupe Bouygues de continuer à desservir l’ensemble du territoire.

Zadi Kessy a débuté sa carrière en 1964 comme chef de circonscription du génie rural au ministère de l’Agriculture. Directeur de la Société d’assistance technique pour la modernisation de l’agriculture en Côte d’Ivoire (Satmaci), il entre en 1972 à la Sodeci, où il fera toute sa carrière. En 1987, il joue un rôle clé dans la signature du contrat de concession de la Sodeci entre l’État et le repreneur, le groupe français Bouygues. Fixé pour une durée de 20 ans, ce contrat a été renouvelé en 2007. De la même manière, l’État et Bouygues signent un contrat d’affermage en 1990 pour la CIE, pour une durée de quinze ans (renouvelé en 2005). Chef d’entreprise expérimenté, Zadi Kessy a présidé le Conseil national du patronat Ivoirien (CNPI) de 1993 à 1998. Houphouëtiste convaincu, il reste une personnalité influente du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), dont il est l’un des vice-présidents.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3096_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte