Archives

L’Afrique face à la chute des cours

Par
Mis à jour le 19 décembre 2008 à 15:25

Les dernières années ont été fastes. L’envolée du prix du baril a permis la multiplication des investissements dans le pétrole, le gaz et les énergies de substitution. Les découvertes de nouveaux gisements d’or noir ont porté à 9,5 % la part africaine dans les réserves mondiales. Le brut revenu à son cours de 2004 pourrait tout remettre en cause.