Politique

Chakib Khelil

| Par Jeune Afrique

Ministre de l’Énergie et des Mines, 69 ans, Algérie

En janvier 2009, il quittera la présidence de l’Opep, une fonction, fait unique dans les annales de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, qu’il a exercée deux fois en huit ans. Un mandat qui n’a pas été de tout repos avec les mouvements de yoyo de l’or noir. En 2009, Khelil fêtera un autre record de longévité. Nommé en 1999 au ministère de l’Énergie et des Mines par le président de la République Abdelaziz Bouteflika après son accession au pouvoir, Chakib Khelil a survécu à toutes les tempêtes politiques et célébrera ses dix ans à la tête de « son » ministère.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3102p001_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer