Économie

Mohamed El Kettani

PDG d’Attijariwafa Bank, 50 ans, Maroc

Par
Mis à jour le 30 décembre 2008 à 12:37

Mohamed El Kettani a terminé l’année 2008 en beauté. En rachetant les cinq filiales africaines du Crédit agricole, le patron d’Attijariwafa Bank (AWB)a largement accéléré le processus de développement de son groupe à l’international. D’un coup, il met le pied dans quatre nouveaux pays de la zone franc (Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire et Gabon) tout en s’offrant une troisième filiale au Sénégal. « Dans notre stratégie de développement, nous voulions que nos filiales africaines atteignent 27 % à 28 % du PNB du groupe à l’horizon 2012, explique-t-il. Or ce nouvel ensemble représente déjà 26 % du PNB de 2007. » Surtout, AWB prend une longueur d’avance sur son principal concurrent sur le continent, la BMCE, en passant à l’offensive en Afrique centrale, riche en pétrole.

Pour la suite, Kettani compte reproduire la stratégie offensive d’Attijari, qui a déjà fait ses preuves au Maroc : ouvertures massives d’agences, développement de tous les métiers de la banque… Reste à donner un peu plus de cohésion à son groupe, présent aujourd’hui dans dix pays africains. Cela commencera par la création d’une marque pour l’ensemble de ses filiales aux consonances plus « internationales ».