Économie

Fronde contre Attijariwafa Bank

Par
Mis à jour le 5 janvier 2009 à 15:08

Mouvement de grève au Gabon, grogne au Cameroun… La perspective de changer de propriétaire ne réjouit guère le personnel des filiales du Crédit agricole dans ces pays. Les syndicats de l’Union gabonaise de banque (UGB) et de la Société camerounaise de banque (SCB) demandent à leurs dirigeants de verser aux salariés une prime pour deux opérations de rachat : la prise de contrôle du Crédit Lyonnais par le Crédit agricole, en 2003, et l’actuelle cession au groupe marocain Attijariwafa Bank, qui doit être effective dans les prochaines semaines. Interrompues par les fêtes de fin d’année, les négociations devaient reprendre en ce début de janvier. L’UGB et la SCB comptent 250 employés chacune.